Temps maussade mais cœur léger, nous nous dirigeons vers le viaduc des Fauvettes.

Casque sur la tête, nous nous rendons sur les arches intérieures à chaque extrémité du viaduc pour bénéficier des voies les plus abordables.

Il nous faut expliquer que la meulière constituant le viaduc est particulièrement abrasive pour nos petits doigts et que même pour des grimpeurs confirmés, il convient d’effectuer plusieurs séances pour s’endurcir.

Malgré cela, le plaisir est présent et même certains élèves s’y sont révélés particulièrement à l’aise.

Et puis pour finir cette sortie de fin d’année, une grosse bouffée d’adrénaline: un rappel de 40M en fil d’araignée au sortir du tablier du viaduc a laissé dans les esprits un souvenir mémorable.

A la saison prochaine pour de nouvelles aventures…

Gilles

Author: Gilles

Laisser un commentaire